Programme 2017 – 5

Gérard Holtz

est surtout connu pour avoir couvert des émissions télévisées et évènements sportifs : Stade 2, Tout le sport, les Jeux olympiques de Londres, le Tour de France, le rallye Paris-Dakar.

Le 24 juillet 2016, il fait ses adieux à la télévision, en direct sur France 3 depuis les Champs-Elysées, lors de l’arrivée de la dernière étape du Tour de France 2016, après 44 ans de carrière, intégralement passés sur le service public (ORTF, Antenne 2, puis France 2 et France 3).

Il est également présent sur les planches des théâtres, et à la télévision en tant qu’acteur : Le Mariage forcé de Molière, Un fil à la patte de Georges Feydeau, La Dernière échappée, un téléfilm biographique, auteur du docu-fiction Le Vieux Gaulois et sa petite reine.

Gérard nous a fait l’honneur de venir l’an passé avec son groupe « les Beatlemaniaques ».

Cette année, il revient en tant que parrain de notre 10ème édition !

Gérard Holtz

Les Weasels ! 

C’est à l’origine une maman bassiste, une fille batteuse et un gendre guitariste chanteur qui se sont mis à répéter ensemble, pour s’amuser à reprendre leurs morceaux préférés des Beatles.

Au début power trio puis maintenant quatuor, le groupe prend pour habitude de pimenter ses reprises: on sort de la pop sixties en noir et blanc des Fab Four, et bienvenue au rock’n’roll déjanté des Weasels : plus moderne, plus puissant, mais toujours aussi fun.

Weasels photo

Christopher

Il est né en Angleterre. Le sous-entendu sexuel de son année de naissance (69), le laissera perplexe pendant toute sa jeunesse à Aix-en-Provence. Cet Anglo-Marseillais monte à la capitale faire ses études de graphisme et réalise enfin que dans le logo de Carrefour, il y a un C en défonce. Cette découverte ne réussira pas pour autant à empècher notre Anglo-Parigot-Marseillais à se lancer dans la bande dessinée en créant la comédie illustrée. Rapidement rejoint par toute une bande de pauvres innocents comme lui, il aura la révélation que Moebius et Giraud ne font qu’un. Cela affectera son état et ce stakhanoviste de la planche s’exilera à Tours en 1999 avec femme et enfant. Maintenant qu’il est un Anglo-Parigot-Tourangeau-Marseillais, il consacre son temps à raconter des histoires de vies quotidiennes (la série « les filles » chez Carabas, « Les Colocataires » chez Dupuis…) au sein de l’atelier Cachalot en espérant que la prochaine révélation ne sera pas un miracle qui le forcera à s’enfuir dans un autre pays.

Son dernier opus « the long and winding road » est paru en octobre 2016.

Christopher photo

Florian Catteau

Originaire du Nord de la France, Florian Catteau dit « Flo » ouvre sa parenthèse musicale à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui âgé de 37 ans, il puise sa création et son savoir-faire de ses nombreuses expériences de musicien et de DJ en groupe et en solo. Amoureux de musique, Flo est issu d’une éducation aux multiples influences musicales tant dans les genres que dans les époques. Aussi bien marqué par le rock vintage des années 50, il peut aussi trés bien s’émouvoir devant une opérette, qu’admirer la musique pop et électronique. Il doit sa création musicale aux nombreux chocs musicaux qu’il a connus dès la première écoute à travers « Off the wall » de Michael Jackson, « Post Partum » des Innocents, « Nation » d’Eric Triton,  « Non ci badar guarda e passa » de Stephan Eicher ou encore « Au grand jour » de Franck Monnet, sans compter la foudre mélodieuse de Lennon et McCartney.   Aujourd’hui, installé dans les Bouches-du-Rhône, son premier album co-produit « Ouvrez la parenthèse » est prévu en sortie en octobre 2017 avant une série de concerts promotionnels. 

Suivez son actualité sur son compte facebook : https://www.facebook.com/flocatteaumusique/

Visuel Flo




Leave a Reply